Les propriétés de l'encens

L’usage de l'encens, comme résine naturelle est très souvent mentionné dans les sources écrites, qu’elles soient des œuvres relatives aux langues anciennes, des traités de médecine, des récits de géographes ou des œuvres poétiques et littéraires. Les premières traces de son usage 15 remontent 4000 ans. Cette résine était brûlée aussi bien dans un contexte domestique que religieux, de la Mésopotamie jusqu'à Rome. Cette résine est surtout connu dans le monde occidental pour son association avec les trois rois mages qui ont offert à Jésus les trois cadeaux précieux: l’or, l’encens et la myrrhe. L'encens à Oman est considéré comme un symbole de statut.

De nombreuses recherches sont en cours pour véritablement déterminer les vertus thérapeutiques de ce produit, ainsi que sa capacité à guérir par exemple le cancer et les rhumatismes. Ces vertus ne sont pas de simples assertions sans fondements. Il s’agit de vertus découvertes par l’université de Hopkins aux États unis et par l’université Qabous d’Oman.

Brûle-parfun traditionnel de la région de Salalah

Deux usages se distinguent :

La culture du parfum En islam, l’encens n’a pas de rôle liturgique. Lorsque l’encens est utilisé dans les mosquées ou lors de cérémonies familiales, ce n’est qu’en tant que parfum : autrement dit, il ne sert ni d’offrande, ni d’intermédiaire.15a . Dans le Sultanat d'Oman l’encens est utilisé dans les maisons. Il est brûlé quotidiennement à Oman pour accueillir des invités, parfumer des vêtements, des espaces de maison ou lors d'un événement familial (une naissance, par exemple). L'encens Oman est donc utilisé à la fois, pour la célébration et pour la purification, il est généralement consumé dans un brûle-parfum en céramique typique de la région du Dhofar.

Cependant l’encens est l’ingrédient incontournable des parfums d’Orient. En raison de son parfum aromatique unique, il est utilisé par les grands parfumeurs lors de la composition d'un parfum. En Occident il est surtout utilisé par l'industrie du parfum qui exhale la valeur de son arône. Au cœur de l’identité omanaise, les parfums : Véritable emblème du Sultanat, le parfum est ici d’ordre culturel, profondément ancré dans la société et ses coutumes. Sa majesté le Sultan Qaboos est d'ailleurs à l'origine du fameux parfum 16 « Amouage ». Un composé de 130 d’ingrédients environ, les plus subtils du Sultanat dont l’encens, la rose exceptionnelle ou la myrrhe, sont utilisés dans la fabrication des parfums Amouage

La voie thérapeutique Si l'utilisation de l'encens est ancestrale, il en est de même pour ses principes17 thérapeutiques que l’on retrouve dans des documents anciens des civilisations du Proche-Orient 18 . En Inde les traités de médecine ayurvédique accordent une large place à la résine de boswellia. Il en était de même chez les Grecs et les Romains. Dans les années 80 19 - 20 , les propriétés thérapeutiques de la résine du Boswellia intéressent de plus en plus la science. Des la fin du XXème siècle, les chercheurs occidentaux ont mis en évidence certains des principes de la résine de Boswellia (sacra et carterii)21

Le principe actif est contenu dans la résine et non dans la fumée. La fumée contient des composants de la résine du Bosweillia, mais pas suffisamment pour avoir une réelle influence thérapeutique. Ce sont les acides boswelliques dans la résine qui en sont les principes actifs et qui développent, en autres propriétés, un aspect anti-inflammatoire 22 . Une expérience in vitro réalisée par un chercheur de l'hôpital de Hambourg (Allemagne) a démontré que l'encens pouvait être bénéfique contre les maladies inflammatoires et surtout rhumatismales 23 . D'autres recherches montrent qu'il pourrait se révéler précieux dans la lutte contre le cancer 24 - 24a - 24b . De plus en plus, la science médicale s'intéresse à ces acides boswelliques 25 issus de cette résine. Cela ouvrira certainement une voie prometteuse pour des applications médicamenteuses futures.

Utilisé sous forme d'huiles essentielles d'encens, d'autres propriétés thérapeutiques traditionnelles peuvent aussi mentionnées :
Anti-infectieux des voies respiratoires, des douleurs articulaires et musculaires, Antidépressif 26 , aide au fonctionnement du système digestif, Asthme 27 ...

Autres références sur l'arbre à encens Boswellia 28
Propriétés thérapeutiques mentionnées au musée de l'encens à Salalah dans la région Dhofar.

En pratique

Les Omanais utilisent la résine du Boswellia sacra de plusieurs facons :

Comme gomme à mâcher :

- Le grain de résine est mâché pour soulager l'indigestion et rafraîchir la bouche, comme un chewing-gum jusqu'à ce que le goût de la résine ait disparu.

A diluer dans l'eau :

- Dissolution de quelques grains de résine « Al Hojari » dans une bouteille d’eau, pendant 24h environ. L’eau est consommée ensuite pour améliorer le confort digestif. Dans la médecine arabe traditionnelle, cette eau est aussi utilisée contre les défaillances de mémoire.

Dans un précédent chapitre, j'ai mentionné qu'il y avait plusieurs qualités d'encens. Seule, la qualité "Hojari" ou celle que les Omanais appelle "Number one" ne se brûle pas. Comme je l'ai précisé, il est préférable de l’utiliser pour ses propriétés médicinales. Si vous avez besoin d'informations sur la vente ou l'utilisation de la résine d'encens d'Oman n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact.

Combustion de l'encens. Très souvent la résine est brûlée sur un charbon incandescent. La résine brûle rapidement et son arôme s’en trouve atténué. La fumée signifie la fin de la libération des huiles essentielles qui portent tout le parfum. Par expérience, je préconise, dans la mesure du possible, d'utiliser une combustion plus douce. Certains brûle-encens permettent de faire chauffer la résine lentement sans charbon. Un parfum plus riche sera exsudé pendant une plus longue période.

On peut utiliser des brûle-encens qui fonctionnent avec une bougie (de chauffe-plat). On dispose les grains de résine sur la partie supérieure du brûleur. Cependant, si cette partie supérieure est épaisse, la chaleur risque de ne pas être assez élevée pour la combustion. Après plusieurs essais, j'utilise un brûle-encens réglable. A la base du support on dispose une bougie. Sur le support du haut, réglable sur la tige fixée sur la base, on dispose la résine. Cela permet de régler la hauteur en fonction de l'intensité de la flamme de la bougie. Il y aussi le brûle-encens électrique, je ne l'ai pas encore testé.

  • Franckincense
  • Huile essentielle de Frankincense
  • Huile essentielle de Myrrhe
  • Résine d'Ambre
  • Parfum « Raysut »
  • Franckincense

    Frankincense : résine véritable. Mixte d'Hojari et de « Number one »
  • Huile essentielle de Frankincense

    Huile essentielle d'encens et grains d'Hojari naturels
  • Huile essentielle de Myrrhe

    Huile essentielle et grains de Myrrhre naturels
  • Résine d'Ambre

    Résine naturelle d'Ambre
  • Parfum « Raysut »

    Encens : Parfum, mélange traditionnel d'Oud, de Frankincense et autres élements dont seules les familles Omanaises connaissent le secret.
  • Franckincense
  • Huile essentielle de Frankincense
  • Huile essentielle de Myrrhe
  • Résine d'Ambre
  • Parfum « Raysut »
Photos de voyages :
Copyright 2019 - Aventures du Globetrotter
Tous droits réservés